jeudi 22 février 2007

Suicides à la chaîne chez Renault




J'ajoute à cet article une info que je tire du témoignage sur RTL (voir podcast zapping de RTL) d'un ancien employé du technocentre :" le technocentre est un endroit complètement austère, isolé de tout, dans lequel les employés ont interdiction de se parler entre eux, au point que certains contournent la règle en ne communiquant qu'exclusivement par courriel."

Source : LeMonde.fr

Le parquet de Versailles a annoncé, mardi 20 février, l'ouverture d'une enquête pénale préliminaire après le suicide d'un employé du technocentre Renault à Guyancourt (Yvelines).

Le corps de cet homme de 38 ans a été découvert vendredi à son domicile de Saint-Cyr-l'Ecole (Yvelines). Il a laissé une lettre expliquant son geste par des difficultés au travail. Il s'agit du troisième suicide en quelques mois sur ce site (Le Monde du 2 février). L'enquête déterminera si l'employeur a commis des fautes.


Le technocentre de Renault est le plus gros site du constructeur. Plus de 12 000 salariés y conçoivent, dessinent et développent la plupart des véhicules du groupe. Lundi 22 janvier, le corps d'un technicien âgé de 44 ans, qui travaillait sur la documentation technique de la nouvelle Twingo, avait été retrouvé sans vie dans l'un des plans d'eau artificiels qui jouxtent le technocentre. En deux ans, quatre tentatives de suicide ont eu lieu sur ce site, dont trois ont abouti.

Le précédent décès, le 20 octobre 2006, avait eu lieu dans des circonstances dramatiques. Un ingénieur de 39 ans, qui travaillait sur le projet Logan, s'était jeté du cinquième étage du bâtiment principal, devant plusieurs dizaines de témoins.

Mise en cause par les syndicats, la direction a déclaré à l'AFP que cela lui "pose beaucoup d'interrogations et renvoie chacun à sa part de responsabilité".
Yves Mamou

1 commentaire:

cdriiik a dit…

Salut,
Juste pour dire que j'ai posté un dessin sur le thème enfant soldat sur mon blog.
Désolé pour le retard mais j'avais pas mal de projet en cours.

Retourner en haut